Libérez Antoine, tout de suite

Face à un mouvement social qui se radicalise sans s’essouffler (la dernière journée de mobilisation, le 19 mai, a même vu les effectifs des manifestations grossir sensiblement), le gouvernement réprime tous azimuts, dans la violence et avec l’arbitraire le plus total. … Lire la suite Libérez Antoine, tout de suite